Une plastibelle peut être collective

Dans mes précédents articles concernant la plastibelle, ici et , j’ai parlé de celle-ci comme d’une solution mise en place à un niveau individuel mais rien n’empêcherait qu’une plastibelle voit le jour au sein d’un groupe et bien au contraire. Pour prendre mon cas, je suis locataire dans un appartement situé dans un immeuble composé de 6 appartements au total. Nous disposons d’un local à poubelle collectif dans lequel siègent un container à poubelle de déchets ménagers et un container de tri où nous déversons nos déchets individuels respectifs. Une fois à 2 fois par semaine et comme des millions de foyers en France nous sortons ces 2 containers pour qu’ils soient vider par les services municipaux de ramassage des déchets.

Une 3ème poubelle, une plastibelle, pourrait aisément venir compléter les 2 premières.

Elle permettrait qu’il y soit déversé les emballages plastiques qui ne sont pas habilités à être jetés dans les 2 autres poubelles et qui, on le sait, perturbent les centres de traitement des déchets municipaux du fait qu’ils sont souvent affectés au mauvais container.

Ensuite soit une personne de l’immeuble se chargerait d’emporter les plastiques usagés contenus dans la plastibelle vers des projets de réutilisation, de réemploi, de recyclage ou de retour en magasin demandeurs, soit les services municipaux trouveraient un intérêt à les ramasser selon une pratique et une fréquence à définir.

Cela pose la question de la forme que doit prendre la plastibelle. Il faut qu’elle puisse recevoir séparément les plastiques composés de résines différentes.

Il est temps de travailler à cette forme et ce sera l’objet de la prochaine publication sur ce blog.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *