La pollution plastique particulièrement celle qui affecte les océans est un phénomène connu depuis de longues années mais nous n’avons pas pris suffisamment au sérieux l’avertissement émit notamment par les scientifiques sur ses dangers si bien qu’elle contamine la surface du globe dans son intégralité ainsi que le règne animal et notre corps physique.

Si nous ne parvenons pas à renverser la tendance cette pollution atteindra un stade sur lequel nous n’aurons plus prise. Quels constats amers supplémentaires faut-il encore que nous fassions pour nous décider à agir en y investissant tous nos moyens ? Avons-nous conscience que cette pollution hypothèque chaque jour un peu plus l’avenir de la génération montante et celle des générations futures ?

En France nous ne parvenons à recycler qu’un plastique sur 4 tout plastique confondu. Il existe en effet différents types de résines composant nos plastiques et leur traitement par recyclage n’est soit pas toujours maitrisé soit trop onéreux soit les 2. Se pose également la question de leur collecte.

Alors et c’est une bonne chose, nous avons chacun un bac pour y jeter nos plastiques usagés à des fins de recyclage et je me suis prêté à la démarche pendant de longues années scrupuleusement même jusqu’en décembre 2018 où j’ai finalement appris que là également seule une petite partie des plastiques ainsi jetés dans ce bac était réellement recyclée essentiellement les flacons et les bouteilles en plastique. Les plastiques collectés qui ne sont pas valorisés par recyclage, sont quant à eux soit enfouis sous terre soit incinérés comme le sont la plupart de nos déchets ménagers non valorisables.

On nous promet que cela va changer. On nous promet par exemple un recyclage de 100% des plastiques pour 2025 (contre 20% aujourd’hui). C’est une belle ambition. Cependant, admettons que cela arrive vraiment… doit-on s’en contenter ? Doit-on attendre 5 ans alors que nous savons que 100 000 mammifères marins et 1 million d’oiseaux meurent chaque année par ingestion de plastique pour ne parler que de ce cas dramatique ? En outre comment allons-nous nous y prendre pour construire en 5 ans ce que nous n’avons pas réussi à faire en plusieurs décennies de gestion des déchets ? Comment allons-nous nous y prendre sachant que le recyclage ne peut être une panacée que s’il s’accompagne d’un modèle vertueux aussi bien économiquement qu’écologiquement ce qui ne peut être garanti spécialement en matière de plastique et sinon ne l’aurions-nous pas déjà fait ?

Il y en a qui pourrait objecter que la pollution plastique des océans n’est pas le fait des pays développés comme la France mais principalement des pays Sud Est asiatiques. Est-ce une raison ? Nous n’avons pas su être exemplaire vis à vis de pays dont nous savons qu’ils copient notre mode de vie et notre responsabilité est donc établie également de ce côté. Et doublement sachant que nous avons nous-mêmes expédié des plastiques usagés vers ces pays. Inutile de chercher à se voiler la face.

Des prétextes qui visent à se déresponsabiliser de la pollution plastique on pourra toujours en trouver. C’est d’ailleurs cette facilité à nous fabriquer des alibis qui explique en grande partie l’étendue de la pollution actuelle.

Pour moi il ne fait aucun doute que nous avons tous été à des degrés divers complices d’une pollution qui n’a que trop durée et dont la prise en compte ne peut plus être reportée quand bien elle serait animée de bonnes intentions.

J’ai décidé de ne plus contribuer à notre défaillance générale vis à vis du plastique en tant qu’humanité et de m’investir à construire une autre voie.

Plus aucun plastique que j’aurais invité chez moi ne pourra en sortir à moins que je ne sois sûr de sa valorisation.

Quelques liens :

www.valorplast.com/comment-recycler-le-plastique/comment-fonctionne-le-recyclage-plastique/en-france

www.citeo.com/le-mag/les-chiffres-du-recyclage-en-france/

www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/19/97001-20170719FILWWW00334-des-milliards-de-tonnes-de-plastiques-s-accumulent-dans-la-nature.php

www.monquotidienautrement.com/dossiers/ou-vont-nos-poubelles-jaunes-et-dechets-recyclables/

www.franceinter.fr/societe/tri-selectif-qu-est-ce-qui-est-reellement-recycle

 

 

A propos de →

Plus sur la genèse de ce site web →

Mon activité passée en faveur du plastique →

Mes autres créations relatives au plastique →

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.